240 ans d'une
solidarité champenoise
Issue et héritière de la Caisse des incendiés de la Marne, créée en 1774 par l'évêque de Châlons, CMMA Assurance a écrit l'histoire d'une solidarité champenoise, qui continue aujourd'hui avec vous ! 
Olivier de Bretagne
directeur général
LES ACTIONS DE PRÉVENTION DE  CMMA ASSURANCE

LES ACTIONS DE PRÉVENTION DE CMMA ASSURANCE

30 Septembre 2016
Tous les jours à la Foire de Châlons 2016 des volontaires dans le public ont répondu présents, retrouvez-les dans la vidéo :




Héritière de la Caisse des incendiés de la Marne créée à Châlons en 1774, la société continue de subventionner les communes sociétaires marnaises pour les aider à s'équiper en moyens de lutte contre le feu. L'engagement de la société auprès du Sdis 51 (Service départemental d'incendie et de secours) et de l'Udsp 51 (Union départementale des sapeurs pompiers de la Marne) se poursuit depuis 2007.
Dans un contexte de sensibilisation aux gestes de premiers secours, ce partenariat privilégie l'accès des formations à un large public.

Retour
Je trouve mon agence
C'est facile de rencontrer un conseiller
7 agences en Champagne-Ardenne et Picardie
  • Châlons-en-Champagne
  • Château-Thierry
  • Epernay
  • Reims
  • Rethel
  • Sézanne
  • Siège social
  • Vitry-le-François
LES ACTIONS DE PRÉVENTION DE  CMMA ASSURANCE

LES ACTIONS DE PRÉVENTION DE CMMA ASSURANCE

30 Septembre 2016
Tous les jours à la Foire de Châlons 2016 des volontaires dans le public ont répondu présents, retrouvez-les dans la vidéo :




Héritière de la Caisse des incendiés de la Marne créée à Châlons en 1774, la société continue de subventionner les communes sociétaires marnaises pour les aider à s'équiper en moyens de lutte contre le feu. L'engagement de la société auprès du Sdis 51 (Service départemental d'incendie et de secours) et de l'Udsp 51 (Union départementale des sapeurs pompiers de la Marne) se poursuit depuis 2007.
Dans un contexte de sensibilisation aux gestes de premiers secours, ce partenariat privilégie l'accès des formations à un large public.

Retour