Information concernant
le risque d'incendie de forêt
    Le changement climatique participe à l'assèchement de la végétation et augmente ainsi le risque de feux de forêts.

     
    Comment naissent les incendies de forêt ?
    Un incendie de forêt peut être causé naturellement par la foudre mais aussi par une action humaine intentionnelle ou non, alors :
    • ne faites ni feu ni barbecue aux abords des forêts et des espaces végétalisés,
    • respectez les interdictions d'accès aux massifs forestiers,
    • n'entreposez pas de combustible contre la maison comme le bois de cheminée, des peintures, du fuel,
    • ne fumez pas de cigarette en forêt, ou en pleine nature en période de sécheresse, et ne jetez pas votre mégot au sol ou par la fenêtre de la voiture,
    • ne faites pas de travaux ou de petits bricolages sources d'étincelles (soudure, scie...) les jours de risque d'incendie (sécheresse, canicule, vent fort) à proximité de végétaux.
     
    Qui est concerné
    Toutes les régions de France sont concernées par le risque de feux de forêt et de végétation. Tous les paysages peuvent être détruits par les flammes : forêts, landes, champs et zones de friche. Il est donc important d'adopter les bons gestes si vous êtes touché par un incendie car le feu de forêt peut se propager très rapidement et atteindre jusqu'à près de 5 km/h en fonction du relief.

     
    Comment s'informer sur le risque d'incendie de forêt ?
    En France, différents sites permettent d'être vigilant sur ce risque potentiel :
     
    Legifrance : pour connaître les conditions de l'OLD (Obligation Légale de Débroussaillement) si vous êtes dans une zone habitée à moins de 200 m d'un massif forestier dont le risque de feux de forêt est à risque.
    En cas de feux de forêt, l'alerte pourra être transmise par les radios locales, les sirènes du réseau national d'alerte ou sur le compte twitter dédié du Ministère de l'intérieur @Beauvau-Alerte ou l'application mobile [Prévention Incendie] qui permet de donner l'alerte si vous êtes témoin d'un départ de feu et informe en temps réel du niveau de risque des forêts autour de vous.
    Comment se préparer en cas d'alerte ?
    Dans un premier temps, il est recommandé d'adapter votre maison pour en faire un refuge sûr : 
    • évitez tous les éléments en plastique sur les ouvertures et la façade (comme du PVC pour les volets ou la gouttière),
    • nettoyez régulièrement la façade, la toiture et les gouttières afin d'éviter l'accumulation des débris combustibles (feuilles ou aiguilles),
    • prévoir des volets pour occulter les ouvertures, de préférence des volets en bois massif de plus de 2 cm d'épaisseur,
    • éloigner les combustibles de l'habitation (réserve de bois, citernes et bombonnes de gaz ou de fioul), 
    • prévoir des grillages fins pour occulter les bouchez d'aération,
    • vérifier l'étanchéité des ouvertures à la fumée.
    Dans un deuxième temps, il est nécessaire de réunir les objets essentiels dans la zone de refuge soit :
    • un kit d'urgence médicale,
    • des bouteilles d'eau,
    • de la nourriture,
    • le double des clés de la maison et de la voiture,
    • une lampe de poche pour signaler votre présence et une radio avec des piles de rechange,
    • des vêtements faiblement inflammables (en coton par exemple, les matières synthétiques sont à bannir) recouvrant le plus possible votre corps, ainsi que des lunettes de soleil et des gants épais. Pensez également à vous munir de couvertures de survie,
    • des équipements indispensables : un extincteur et des tuyaux d'arrosage,
    • si vous avez une piscine, équipez-vous d'une motopompe,
    • le téléphone portable sera un très bon allié pour s'informer et suivre l'évolution de l'évènement.
       
      Que faire en cas d'incendie imminent ?
       

      1- Sauf demande particulière des autorités, n'allez pas chercher les enfants à l'école, c'est l'école qui s'occupe d'eux dans le cadre d'un Plan Particulier de Mise en Sûreté (PPMS)

      2- Coupez votre ventilation, votre compteur électrique et votre compteur à gaz

      3- Vérifiez que le bouchon de la citerne de fioul est bien fermé

      4- Vérifiez qu'il n'y a pas de bouteilles de gaz ou de bidons de liquides inflammables oubliés à proximité de votre maison (si vous avez une piscine, vous pouvez les immergés pour les protéger des effets thermiques)

      5- Apposez des linges humides sur les ouvertures et les aérations pour empêcher la fumer d'entrer. Préparez-en pour vous également afin de couvrir votre bouche et votre nez en cas de fumée

      6- Arrosez les façades des bâtiments avant l'arrivée du feu (l'arrosage préventif des végétaux est inutile)

      7- Mettez à l'abri le matériel d'arrosage et gardez-le à portée de mains

      8- Mettez à l'abri les mobiliers de jardin et autres équipements combustibles

      9- Assurez-vous que l'accès pour les secours est dégagé

      10- Fermez les portes, les fenêtres, les soupiraux, les aérations et rabattez vos volets

      11- Pensez à vos voisins et vérifier que les personnes âgées ou en situation de handicap sont en sécurité

      12- Si vous n'avez pas d'endroit où vous mettre à l'abri, évacuez les lieux très tôt avant les premières fumées, en amont de l'alerte, et regagnez un refuge

      13- Si votre voiture n'est pas dans un garage fermé de construction « dur » il faut l'éloigner des habitations et si ce n'est pas possible, il faut la garer avec les vitres fermées, contre une façade de votre habitation, opposée à la direction du feu.

       

       

       

      Que faire pendant L'incendie ?

      1- Si vous remarquez des foyers résiduels même sans flamme, arrosez-les abondamment à leur base ou étouffez-les avec du sable ou de la terre

      2- Attendez chez vous qui est votre zone refuge lorsque vous voyez un front de flammes et même des fumées qui sont très toxiques avant l'arrivée du feu

      3- Ne restez pas près des vitres non protégées par des volets car elles peuvent exploser sous l'effet de la chaleur et vous blesser

      4- Ne sortez pas de chez vous sauf demande des autorités

      5- N'encombrez pas inutilement les lignes téléphoniques

      6- Si vous êtes en voiture, ne sortez pas de l'habitacle et éloignez-vous dans le sens contraire du déplacement du feu. 

      Que faire après l'incendie ?
        1- Contactez votre assurance et ses services d'assistance par tout moyen possible (téléphone, mail, SMS…) afin de faire au plus vite votre déclaration de sinistre

        2- Faites des photos des dégâts avant nettoyage si vous devez procéder à des déblaiements immédiats

        3- Rédigez des listes des biens perdus ou endommagés

        4- Prenez des mesures nécessaires pour éviter que les dégâts ne s'aggravent

        5- Déposez dès que possible votre véhicule endommagé chez votre garagiste ou chez le garagiste agréé par votre société d'assurance.