"Chacun sa route, chacun son chemin,... Chacun son mode de déplacement !"

    L'espace urbain est partagé par un grand nombre d'usagers : piétons, voitures, motos, vélos... et depuis peu, les nouveaux engins de déplacement motorisés !

    Ces nouveaux mode de déplacement se popularisent d'années en années. Lors de nos différents déplacements, les dangers peuvent être nombreux sur la voie publique, surtout si tout le monde ne respecte pas les bonnes règles de "conduite" !

    Voici quelques informations utiles, la réglementation en vigueur ainsi que de nombreux conseils pour nous permettre de circuler, ensemble, dans les meilleures conditions.

     

    Les "nouvelles mobilités", c'est quoi ?
    Les EDPM
    Engin de
     
    Déplacement
     
    Personnel
     
    Motorisé
     
    Cet acronyme regroupe les différents engins motorisé, tels que :
    • les e-trottinettes, 
    • les hoverboards (planche articulée dotée de deux roues, dont le mouvement est commandé par l'inclinaison du corps),
    • les monoroues, 
    • les gyropodes, 
    • les gyroroues (dotées d'un repose-pied de chaque côté),
    • les gyroskates (stakeboards dotés d'une seule roue centrale),
    • e-skateboard et tout autre engins autopropulsés par un moteur électrique (ne nécessite pas une impulsion musculaire pour lancer le moteur)…
    Les VAE
    Vélo
    à
     
    Assistance
     
    Électrique
     
    Cet acronyme regroupe les différents types de vélos disposant d'une assistance électriques, tels que :
    • vélo tout terrain,
    • vélo de route,
    • vélo urbain,
    • vélo tandem,
    • vélo pliant,
    • vélo cargo...

      Un vélo à assistance électrique est un cycle à pédalage assisté à 2 ou 3 roues équipé d'un moteur auxiliaire électrique, homologué, non modifié, qui présente les caractéristiques suivantes en conformité avec l'article R311-1 du Code de la route :
      • une puissance nominale continue du moteur est limitée à 250 Watts,
      • dont l'alimentation est réduite progressivement et finalement interrompue lorsque le véhicule atteint une vitesse de 25 km/h,
      • dont l'alimentation du moteur s'interrompt automatiquement dès que le cycliste cesse de pédaler.

      Si votre engin motorisé à 2 ou 3 roues a un moteur de plus de 250Watts ou permet de conserver une assistance au delà de 25Km/h ou encore est propulsé sans que vous pédaliez, alors votre engin est considéré comme une moto. Dans ce cas les protections du conducteur et les assurances obligatoires doivent être celles d'une moto. Permis, assurances, protections et vitesses ne sont pas celles d'un Vélo à Assistance Electrique ou d'un Engin de Déplacement Personnel Motorisé décrites ici, renseignez-vous !
      Tous sur la route !
      Pour la sécurité de tous, respectons QUELQUES règles simples
       
      Pour les utilisateurs de "nouvelle mobilité"
       
      Les bonnes pratiques
      • Le casque et des vêtements appropriés sont OBLIGATOIRES
      • Ayez une vitesse adaptée au monde qui vous entoure
      • Gardez bien tous vos sens en éveil face aux obstacles
      • Votre téléphone reste dans votre poche
      • Bânir les écouteurs !
      • Gardez vos distances de sécurité
      • Méfiez-vous des aux angles morts des voitures, des camions 
      • Signalez vos changements de direction à l'aide de votre bras
      • Augmenter votre visibilité (couleurs qui flash/équipement rétro-réfléchissant)
       
      Les différents dangers 
      • Les piétons
      • Les nids de poules
      • Les véhicules sur la route
      • Une portière
       
      POUR LES automobilistes, les 2-roues et autres utilisateurs de lA voie publique.

      Vous devez maintenant tenir compte de cette nouvelle cohabitation. Les Engin de Déplacement Personnel Motorisés (EDPM) sont peu visibles, silencieux mais pourtant rapides. Votre prudence permettra de cohabiter avec ces usagers bien plus vulnérables.

      Les bonnes pratiques
      • Gardez vos distances avec les pistes cyclables
      • Ne circulez pas / ne stationnez pas sur une piste cyclable
      • Vérifiez vos angles morts
      • Regardez bien derrière avant d'ouvrir votre portière 
      • Respectez les distances de sécurité
      • Doublez les seulement dans de bonnes conditions (respecter une distance de 1 m en ville et 1,5 m hors agglomération)
      • Réduisez votre vitesse à leur approche

      Il peut être difficile d'évaluer les dangers et de facilement partager la route avec ces nouveaux utilisateurs d'Engin de Déplacement Personnel Motorisé (EDPM), Nouveaux Véhicules Electriques Individuels (NVEI) et autres Vélos à Assistance Electrique (VAE).

      Tout comme les voitures s'adaptent aux 2-roues, il faut s'adapter à ces usagers plus vulnérables, peu visibles mais rapides.

      Cela dit, ces nouveaux moyens de transport doivent également respecter des règles !

       
      Que dit la loi ?
      Un code de la route spécifique existe pour les nouvelles mobilités
      Celui-ci est très proche de celui concernant les vélos, voici quelques spécificités : 
      • Les EDPM sont interdit aux - de 12 ans
      • Les EDPM sont "individuels" ! Il est interdit de monter à plusieurs sur une trottinette ou un autre engin à déplacement personnel
      • N'utilisez pas un EDPM ou un VEA  sous l'emprise d'alcool ou stupéfiants
      • Musique, téléphones et enceintes sont interdits
      • Si vous êtes propriétaire d'un EDPM, une assurance à votre nom est obligatoire ! Votre engin à moteur est maintenant considéré comme tous les véhicules terrestres à moteur : vous devez donc disposer au minimum d'une assurance responsabilité civile ce véhicule.
       
      Sur le trottoir, je peux m'y garer mais pas y circuler !
      Si vous vous demandez où circuler en nouvelles mobilités, c'est simple : 
       

      il est interdit de rouler sur le trottoir.
       

      Les pistes cyclables sont assez larges pour les vélos comme pour vous. A défaut, la circulation est autorisée sur les voies limitées à 50 km/h en agglomération et sur les voies vertes hors agglomération.

       
      Vitesse
      • 25km/h pour le vélo à assistance électrique
      • 25km/h max pour EDPM
       
      EQUIPEMENTS OBLIGATOIRES
      • Comme pour les vélos, le port du casque est fortement recommandé, mais pas obligatoire
      • Portez des vêtements ou un équipement rétro-réfléchissant la nuit, que vous soyez en agglomération ou non
      • Feux de position avant et arrière
      • Dispositifs rétro-réfléchissants
      • Un système de freinage
      • Un avertisseur sonore
      • Une bonne assurance :)

      Les contraventions possibles
      Infractions    
      Contravention
      Non-respect de la règlementation de circulation 35 €
      Transport d'un passager 35 €
      Charge poussée ou tractée par l'EDPM 35 €
      Se faire remorquer en EDPM 35 €
      De nuit ou lorsque la visibilité est insuffisante, non-port d'un équipement rétro-réfléchissant 35 €
      Circulation non autorisée sur un trottoir 135 €
      Utilisation d'un casque ou tout autre appareil audio 135 €
      Engin débridé 135 €
      Rouler avec un engin dont la vitesse maximale par construction est supérieure à 25 km/h 1 500 €
      Rouler sans souscription à une couverture d'assurance du véhicule 400 - 3 750 €

      Sources : securite-routiere.gouv.fr; legifrance.gouv.fr; assurance-prevention.fr
       
      Les 7 modules vidéos d'attitude prévention 

      La conduite d'une trottinette électrique
      ou d'un autre Engin de Déplacement Personnel Motorisé (EDPM)

      ça s'apprend !
       

       
      Vous possédez un EDPM (trotinnette électrique, gyropode...) ou/et un vélo à assistance électrique?

       

      → Découvrez nos contrats d'assurances Nouvelles Mobilités

    • Notre offre
      Avantages "jeunes actifs"
      Pour mon logement, mon auto, mon indépendance...
      Je profite des avantages "jeunes actifs"
    • CMMA Assurance et vous
      Pour ma sécurité contre les cambriolage
      Je profite d'un système de télésurveillance connecté et pilotable à distance depuis mon smartphone.
      Ça m'intéresse !