Aujourd'hui votre véhicule est essentiel dans votre vie quotidienne. Aussi un sinistre peut vite arriver. Ces informations clés vous guideront pour avoir les bons gestes.
 

Les informations clés en cas de sinistre auto:

  • Que faire en cas de sinistre auto ?

    Protéger

    • Eviter l'aggravation de l'accident ou la survenance d'un deuxième accident : se garer (sur la bande d'arrêt d'urgence sur autoroute sans gêner l'accès au secours) et allumer les feux de détresse.
    • Mettre le gilet de sécurité qui doit se trouver à l'avant du véhicule.
    • Placer les passagers à l'abri derrière une barrière de sécurité sur autoroute ou sur route s'il y en a.
    • Eviter de fumer à proximité pour éviter un incendie.

    Alerter

    • Signaler l'accident en plaçant le triangle de pré-signalisation à 30 m en amont du véhicule accidenté.
    • En cas d'accident corporel, prévenir les secours et la police (ou la gendarmerie) au plus vite.

    Secourir

    • Ne pas déplacer un blessé sauf en cas de danger imminent (incendie par exemple), ne pas retirer le casque d'un motard.
    • Si la victime est inconsciente, la placer en position latérale de sécurité.
    • En cas d'hémorragie importante, comprimer la plaie.
    • Ne pas essayer d'ôter les vêtements d'un brûlé
    • Couvrir les victimes et leur parler
    • Ne donner ni à boire, ni à manger à un blessé.
    • Demander de l'aide aux personnes présentes ou alors les éloigner.

    En cas d'accident matériel

    • Garder son calme et instaurer le dialogue
    • Remplir correctement le constat amiable avec l'autre conducteur, même si vous envisager un arrangement à l'amiable.
    • Si l'autre véhicule en cause n'est pas identifié, déposer plainte auprès de la gendarmerie ou de la police dans les 24 heures et demander un récépissé du dépôt de plainte.
    • Si l'autre conducteur refuse de signer le constat amiable, relever le numéro de la plaque d'immatriculation, receuillir le plus de témoignages possibles et compléter le constat en mentionnant le fait que le tiers refuse de le remplir.

    Les démarches à suivre auprès de l'assureur

    • Déclarer dans les 5 jours ouvrés le sinistre à son conseiller CMMA Assurance.
  • Comment remplir un constat amiable ?

    Attention

    • La détermination des responsabilités et l'indemnisation peuvent dépendre de la bonne rédaction du constat amiable
    • L'absence de dommages apparents ne doit pas dispenser de l'utilisation d'un constat amiable

    Conseils préalables en cas d'accident de la route

    • Avoir à disposition dans son véhicule un constat amiable afin de le remplir sur les lieux de l'accident et ainsi éviter une contestation ultérieure des faits
    • conserver sur soi son permis de conduire, l'attestation d'assurance ainsi que la carte grise du véhicule, documents nécessaires pour établir le constat amiable
    • rester calme et courtois et en cas de conflit, relever le numéro d'immatriculation de l'autre véhicule en cause
    • employer de préférence un stylo à bille en appuyant fortement pour rédiger le constat amiable (le 2ème feuillet sera plus lisible).
    • utiliser un seul carnet de constat amiable pour 2 véhicules en cause (2 pour 3 véhicules, etc.…) peu importe qui le fournit ou le remplit
    • vérifier si possible les coordonnées du conducteur adverse et celles de sa compagnie d'assurance (si le conducteur adverse ne dispose pas des papiers de son véhicule. Il est possible de retrouver ces renseignements sur la vignette apposée sur le pare brise).
    • ne pas oublier de signer et faire signer par tous les conducteurs impliqués : remettre à l'autre conducteur un des exemplaires et conserver l'autre.

    La rédaction du constat amiable


     

    Le verso du constat

    Il est également nécessaire de remplir avec soin toutes les rubriques figurant au verso du constat : elles permettent à l'assureur de recueillir des informations complémentaires et indispensables à la gestion du dossier.

    Un constat amiable rempli avec précision permettra à l'assureur de faire valoir les droits de l'assuré ou de le défendre avec une meilleure efficacité.
     

    Attention aux délais de déclaration du sinistre

    • 2 jours ouvrés à partir de la découverte d'un vol ou d'une tentative de vol
    • 10 jours suivant la publication de l'arrêté interministériel constatant l'état de catastrophes naturelles
    • 5 jours ouvrés à compter de la date de survenance de tout autre sinistre.
  • Que faire en cas de vol ou tentative de vol de votre véhicule ?
    • Récolter le plus de témoignages possibles.
    • Déposer plainte auprès de la gendarmerie du lieu du vol ou du commissariat de police dans les 24 heures et demander un récépissé du dépôt de plainte.

    Les démarches à suivre auprès de l'assureur

    • Déclarer dans les 2 jours ouvrés le sinistre à son conseiller CMMA Assurance ou utiliser l'application e-constat.
  • Que faire en cas d'incendie de votre véhicule ?
    • En cas de départ de feu, utiliser un extincteur sous le moteur et par la calandre.
    • Si le feu est déjà déclaré, s'éloigner au plus vite après avoir mis les éventuelles victimes en sécurité.
    • Alerter les pompiers.

    Les démarches à suivre auprès de l'assureur

    • Déclarer dans les 5 jours ouvrés son sinistre à son conseiller CMMA Assurance ou utiliser l'application e-constat.
  • Que faire en cas de vandalisme de votre véhicule ?
    • Récolter le plus de témoignages possibles.
    • Déposer plainte auprès de la gendarmerie du lieu du vandalisme ou du commissariat de police dans les 24 heures et demander  un récépissé du dépôt de plainte.
    • Prendre des photos pour faciliter la gestion du dossier.

    Les démarches à suivre auprès de l'assureur

    • Déclarer dans les 2 jours ouvrés le sinistre à son conseiller CMMA Assurance ou utiliser l'application e-constat.
  • Que faire en cas de sinistre dû à un événement climatique sur mon véhicule ?
    • Prendre les mesures nécessaires pour éviter l'aggravation des dommages
    • Conserver les biens endommagés dans l'éventualité d'une expertise.
    • Prendre des photos, cela facilitera la gestion du dossier.

    Les démarches à suivre auprès de l'assureur

    • Déclarez dans les 5 jours ouvrés le sinistre à son conseiller CMMA Assurance ou utiliser l'application e-constat.
    • En cas de catastrophe naturelle, il faut déclarer le sinistre dans les 10 jours de la parution de l'arrêté interministériel reconnaissant l'état de catastrophes naturelles.
  • Notre offre
    Avantages "jeunes actifs"
    Pour mon logement, mon auto, mon indépendance...
    Je profite des avantages "jeunes actifs"
  • CMMA Assurance et vous
    Initiez-vous au gestes qui sauvent !
    Pour continuer à agrandir le cercle des héros du quotidien, apprenez ou révisez les gestes qui sauvent … en jouant !
    Je joue !
  • CMMA Assurance et vous
    service Mobilité +
    En cas de sinistre...
    avec le service Mobilité +,
    mon auto aussi propre que réparée !
    Je découvre !